Sommet 2016

L’équipe de l’IRECUS s’est activement impliquée lors du Sommet international des coopératives qui s’est tenu à Québec, du 11 au 13 octobre 2016, et qui a rassemblé près de 3 000 coopérateurs provenant de 116 pays.

Au cours de la rencontre sectorielle « Pour vivre de nos forêts de façon durable », Josée Charbonneau et Claude-André Guillotte ont dévoilé les résultats d’une recherche sur les coopératives forestières menée dans le cadre du Sommet international des coopératives 2016 : « Coopératives forestières et durabilité : un état des lieux ». Cette recherche visait à identifier, à partir des publications sur les coopératives forestières dans le monde, les principaux défis rencontrés en termes de durabilité et les pratiques mises en place pour y répondre. Pour en savoir davantage sur l'étude réalisée pour le Sommet 2016, cliquez ici.

Jocelyne Champagne Racine et Étienne Fouquet ont présenté un résumé des articles qu’ils ont soumis. Ces articles sont publiés dans le recueil des articles scientifiques de ce grand événement. Mme Champagne Racine s’est d’ailleurs vue décerner un prix pour sa communication écrite « Vers une culture d’affaires coopérative : la transformation de la culture organisationnelle d’une Caisse Desjardins ».

Jocelyne Champagne Racine, Josée Charbonneau, Étienne Fouquet, André Martin et Anne-Marie Merrien ont animé une activité scientifique au cours de laquelle les participants ont eu l’occasion de réfléchir sur le thème « Les mythes autour du pouvoir d’agir des coopératives ».

Trois membres de l’équipe de l’IRECUS ont d’ailleurs participé à la révision d’articles scientifiques pour le Sommet, soit Jocelyne Champagne Racine, Claude-André Guillotte et André Martin.

^