Recherches doctorales

Tous les membres permanents de l’équipe de l’IRECUS ont connu ou connaissent actuellement un parcours doctoral lié au milieu coopératif et mutualiste. Les compétences, connaissances et partenariats issus de ces recherches font la force de l’équipe, de même que sa réputation auprès du milieu coopératif et mutualiste, tant du point de vue de la recherche que de l’enseignement. De plus, cela maintient une adéquation entre pratique et recherche, assurant du même coup une grande pertinence aux interventions auprès des organisations.


 

Jocelyne Champagne Racine  (diplômée en avril 2016)

Titre de la thèse : Vers une culture d’affaires coopérative : la transformation de la culture organisationnelle de la Caisse Desjardins de Granby-Haute-Yamaska

Cette thèse vise à décrire et explorer en profondeur la mise en œuvre d’une transformation de la culture organisationnelle de la Caisse Desjardins de Granby – Haute-Yamaska en s’assurant de rester alignée sur les valeurs et les principes coopératifs dans le contexte contemporain actuel. La stratégie de recherche est une étude de cas unique dont les données ont été collectées en temps réel au cours d’une observation soutenue de plus de trois années. De nature qualitative, cette thèse met en évidence l’importance du renouvellement du sens de la coopération auprès des gestionnaires et des employés, notamment par des représentations nouvelles permettant d’en illustrer tout le sens. Elle propose également une meilleure compréhension des phases de la mise en place d’une culture d’affaires coopérative. Il se dégage un modèle en trois phases qui ajoute à la littérature un modèle de transformation de la culture organisationnelle d’une coopérative. Finalement, les résultats générés par cette thèse accroissent les connaissances académiques sur le rôle crucial du leader et des gestionnaires ainsi que certaines qualités requises pour bien gérer le passage à la culture d’affaires coopérative.


 

Merci à la Caisse Desjardins de Granby - Haute-Yamaska pour le soutien financier par le biais du Programme Accélération de Mitacs!
Merci à la Fondation Desjardins pour la bourse d'études reçue durant ses études doctorales!


 

Josée Charbonneau  (en cours)

Titre provisoire de la thèse : Multiplicité des liens d'usage et rapports à l'environnement, le cas des coopératives reliées au secteur de l’environnement

Dans le milieu coopératif, le lien d’usage est généralement utilisé pour référer au lien qui unit le membre à sa coopérative ou, autrement dit, à la fonction remplie par la coopérative dans la réponse à ses besoins spécifiques. Or, de plus en plus de coopératives œuvrent dans le secteur de l’environnement et certaines d’entre elles agissent plus précisément dans la gestion ou la protection de l’environnement naturel. Le lien qui unit le membre à sa coopérative s’inscrit alors dans l’usage des services qui lui sont directement offerts, mais peut également prendre de nouvelles formes, en fonction de ses valeurs et attitudes relatives à l’environnement. Dans le cadre de notre recherche, nous nous intéressons donc à la façon dont les aspirations et les besoins des membres de ces coopératives structurent leur manière d’intervenir sur l’environnement de même qu’à la façon dont la nature des liens coopérateur-coopérative est modulée par ce rapport à l’environnement.  

Cette recherche est réalisée dans le cadre du doctorat en sciences humaines appliquées, offert par l'Université de Montréal. 


 

Merci Sommet international du coopératisme 2016 pour le soutien financier par le biais du Programme Accélération de Mitacs!


 

Étienne Fouquet  (en cours)

Titre provisoire de la thèse : La quête du sens au travail : étude de la nature autodéterminante des coopératives

La problématique étudiée se situe au niveau de la motivation au travail, dans une perspective qui cherche à comprendre les facteurs qui motivent les gens à dépasser le simple travail pour s’épanouir. L’hypothèse préliminaire consiste en ce que les gens se mobilisent à condition d’arriver à donner un sens à ce qu’ils font au quotidien. Si la personne arrive à donner un sens à ses activités et si le sens donné est cohérent avec la façon que la personne a de percevoir ses valeurs et ses objectifs, alors la motivation prend elle aussi un nouveau sens et une nouvelle dynamique. Si certains types de gestion ou types d’entreprises favorisent cette motivation/mobilisation plus que d’autres. Plus précisément, cette recherche permettra d’investiguer les coopératives pour voir si ce modèle, inclusif et participatif, est plus enclin à fournir un sens au travail et une cohérence dans la pratique qui mènent vers plus de motivation/mobilisation chez la personne, en partie à cause du fait que la structure de propriété est partagée et que l’entreprise existe pour répondre aux besoins de ses membres.

Cette recherche est réalisée dans le cadre du doctorat en administration (DBA), offert par l'École de gestion de l'Université de Sherbrooke. 


 

Merci à Humania, La Capitale, Promutuel et SSQ Groupe financier pour le soutien financier par le biais du Programme Accélération de Mitacs!
Merci à la Fondation Desjardins pour la bourse d'études reçue durant ses études doctorales!


 

Claude-André Guillotte  (diplômé en août 2016)

Titre de la thèse : La création de valeur coopérative : le cas Agropur (contenu confidentiel - non disponible en ligne)

La thèse est une étude de cas exploratoire sur la création de valeur coopérative. Elle vise à comprendre comment Agropur, grande coopérative laitière canadienne, concilie ses fondements coopératifs et les impératifs du marché et de la concurrence. La question de recherche vise à comprendre comment Agropur intègre la conception de la valeur coopérative telle que définie par ses acteurs dans son processus de décision stratégique. La recherche se déroule en deux phases. La phase de conceptualisation dégage une définition de la valeur coopérative et des critères de prise de décision stratégique (le quoi). La phase d’opérationnalisation de la valeur coopérative, soit la modélisation de la prise de décision stratégique, étudie par pattern matching cinq décisions stratégiques prises par Agropur (le comment). La recherche offre une illustration de la prise de décision stratégique et de la gouvernance coopérative dans un contexte où la coopérative croît.


 

Merci à la Fondation Desjardins pour la bourse d'études reçue durant ses études doctorales!


 

André Martin  (diplômé en janvier 2016)

Titre de la thèse : Le paradigme coopératif : une matrice philosophique dévoilant l’Homo cooperatus pour une oikonomia renouvelée

La présente thèse porte sur l’analyse des postulats philosophiques qui fondent l’activité coopérative à partir d’une représentation particulière de l’être l’humain, d’un cadre normatif spécifique et de finalités existentielles singulières. Ainsi, de la coopérative émerge une autre vision du monde qui contraste avec le paradigme dominant actuel dont la praxis économique est basée sur la logique interne de l’Homo œconomicus et des valeurs qui transcendent cette posture héritée du libéralisme classique et confirmée par le nouveau libéralisme du 20siècle. Cette réflexion nous amène à reconnaître que du coopératisme se dévoile des caractéristiques philosophiques capables de justifier et de susciter une transformation sociétale par une réforme de la pensée et des institutions. Le coopératisme se présente donc aussi comme une école d’apprentissage démocratique et comme un paradigme à part entière capable de confronter l’actuel aux prises avec des anomalies qu’il ne peut résoudre. En bref, le coopératisme est aussi une œuvre civilisationnelle pour notre temps.


 

Merci à la Fondation Desjardins pour la bourse d'études reçue durant ses études doctorales!


 

Anne-Marie Merrien  (en cours)

Titre provisoire de la thèse : La contribution des coopératives à la construction identitaire des personnes et des collectivités. Le cas des coopératives de la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec

Les réalités identitaires au sein desquelles les coopératives ont évolué - et évoluent toujours – ne constituent pas qu’un élément secondaire du développement du modèle coopératif. « L’histoire de la coopération a été, peu importe le lieu de son implantation, étroitement associée à des réalités identitaires. Loin d’être déployées à partir d’un vide culturel premier, d’une carte blanche, les associations coopératives ont habituellement prospéré dans des milieux sociologiques relativement denses et homogènes » (Thériault, 1998). Ce projet de thèse propose de se pencher directement sur cet aspect. Est-ce que la coopérative contribue, de par la spécificité de son modèle (sa structure, ses valeurs et principes), à l’affirmation et à la reconnaissance des identités? Afin de répondre à cette question, cette recherche se base sur l’exemple des coopératives inuites du Nunavik. L’objectif principal est donc de comprendre la contribution spécifique des coopératives de la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec (FCNQ) à la reconnaissance identitaire des personnes et des collectivités touchées par leurs activités.

Cette recherche est réalisée dans le cadre du doctorat en sciences humaines appliquées, offert par l'Université de Montréal. 


 

Merci à La Fédération des coopératives du Nouveau-Québec pour le soutien financier par le biais du Programme Accélération de Mitacs!
Merci à la Fondation Desjardins pour la bourse d'études reçue durant ses études doctorales!

^